Photo: le protocole d’Extinction

La série de tornades meurtrières au USA se poursuit…

De nouvelles tornades ont frappé hier soir le centre et le sud des Etats-Unis faisant au moins 15 morts, deux jours après qu’une tornade a dévasté la petite ville de Joplin (Missouri), la plus meurtrière depuis au moins 60 ans.

La capitale de l’Oklahoma, Oklahoma City, a été épargnée de justesse, ont souligné les responsables locaux, en précisant qu’il y avait quatre morts et une soixantaine de blessés à travers tout l’Etat.

Cette nouvelle série de tornades a frappé aussi le nord du Texas (au sud du pays) et le Kansas (centre), où deux personnes ont été tuées par un arbre tombé sur leur véhicule alors qu’elles circulaient sur l’autoroute, selon l’agence des situations d’urgence de l’Etat. Dans l’Arkansas (sud), au moins une personne a été tuée ce matin au passage d’une autre tornade sur la petite commune de Denning, 270 habitants, selon Tommy Jackson, un porte-parole de l’agence des situations d’urgence de cet Etat.

Ce matin également, une nouvelle tempête a balayé Joplin, la ville du Missouri déjà en grande partie détruite dimanche par une tornade qui a fait 123 morts, mais sans faire apparemment de dégâts supplémentaires. Les équipes de secours étaient toujours à l’oeuvre dans cette ville pour tenter de retrouver des survivants. Selon des responsables, le bilan pourrait encore s’alourdir, mais il établit déjà un record.

Source: AFP/Le Figaro

Alerte tornade à Dallas hier soir à 20h, les sirènes préviennent la population:

Ultimes efforts pour retrouver des survivants à Joplin: 1500 personnes seraient portées disparues

La tornade qui a dévasté dimanche Joplin, une ville du Missouri, dans le centre des États-Unis, est devenue la plus meurtrière depuis au moins 60 ans avec un bilan qui est passé mardi à 122 morts.

Selon des responsables, ce bilan pourrait encore s’alourdir, mais il établit déjà un nouveau record. Le précédent record, depuis que les bilans sont établis avec précision, datait de 1953. A l’époque une tornade avait tué 116 personnes à Flint, dans le Michigan (nord).

Mardi, 48 heures après le passage de la tornade, des secouristes fouillaient méthodiquement les ruines de Joplin pour tenter de retrouver des survivants.

Deux personnes ont été retirées vivantes des décombres, l’une était coincée dans une cave, l’autre sous les débris d’un magasin.

«Nous sommes toujours dans une phase de recherche et de sauvetage et cela va continuer dans les prochaines heures», a déclaré un responsable municipal, Mark Rohr, lors d’une conférence de presse.

«La vie de personnes est en jeu», a-t-il dit, soulignant que le temps pressait.

Selon plusieurs médias américains, quelque 1500 personnes seraient toujours portées disparues. Des habitants de Joplin pourraient toutefois avoir trouvé refuge en dehors de la zone touchée par les intempéries sans avoir été recensés par les autorités, ce qui expliquerait le nombre élevé de personnes manquant à l’appel.

Près de 48 heures après le passage de la tornade, Joplin offrait un spectacle saisissant: des quartiers entiers ont été complètement détruits et des sinistrés fouillaient les ruines de leurs maisons pour sauver quelques meubles.

Le président américain Barack Obama a indiqué mardi avoir «le coeur brisé» par le bilan meurtrier des tornades.

«Nos pensées et nos prières vont aux familles qui souffrent en ce moment», a déclaré le président lors d’une visite au Royaume-Uni. Il a annoncé qu’il se rendrait dimanche dans le Missouri.

Mais les opérations de secours avaient été perturbées par de fortes pluies et même interrompues après que deux secouristes eurent été frappés par la foudre et gravement blessés.

La Météorologie nationale américaine a indiqué que de fortes perturbations étaient encore à prévoir dans le Missouri, l’Oklahoma, le Kansas et le Texas.

«On essaie de sauver ce qu’on peut avant la prochaine tempête», a expliqué Brandon Hicks, 26 ans, devant les décombres de sa maison.

Face au chaos laissé par la tornade, la page Facebook de la ville centralisait les informations sur les restaurants offrant des repas gratuits ou les abris d’urgence, tandis que des hordes de volontaires ont proposé leurs services pour remettre Joplin sur pieds.

La tâche est colossale: la tornade a fait entre un et trois milliards de dollars de dégâts, selon une estimation de la société spécialisée Eqecat ne prenant en compte que les biens assurés.

Mardi, soir, les autorités ont indiqué que 8.000 bâtiments ont été touchés par la tornade, un monstre dont les rafales ont atteint 320 kmh et qui a laissé un sillon de destruction de 6,4 km de long sur plus d’un kilomètre de large.

«Tout est méconnaissable, complètement méconnaissable, c’est comme Armageddon», a déclaré Jeff Law, 23 ans, au journal Springfield News-Leader. Mardi après-midi, l’Oklahoma, frontalier du Missouri, a à son tour été balayé par des tornades. Sur CNN, le shérif Randall Edwards d’El Reno, dans le centre de l’Oklahoma, a «confirmé deux morts» entraînées par ces tornades.

Fin avril, des tornades, dont le bilan cumulé en ont fait les plus meurtrières en près d’un siècle, avaient frappé le sud-est des États-Unis, faisant 354 morts et d’énormes dégâts.

Source

Conscience du peuple

Publicités