Anonymous a trouvé un allié avec « Lulz security » qui s’attaquent eux aussi à diverses institutions ou sites américains, la CIA étant le dernier challenge remporté, si c’est officiel, vous pouvez attaquer, mais si en plus c’est américain, là on ne peut qu’approuver! La cerise sur le gâteau: ils ont ouvert une hotline afin que les personnes puissent leur soumettre des cibles-cibles potentiels.

Pas une journée en ce moment sans une attaque informatique d’envergure. Après Sony, Nintendo ou encore Google, c’est au tour de la CIA d’être victime des pirates. Un groupe de hackers a affirmé mercredi avoir mis hors service un site de l’agence centrale de renseignement américain. Et ils n’en sont pas à leur coup d’essai.

(© Duffman)

C’est un petit groupe d’agitateurs du web qui se fait appeler « Lulz Security ». Pour eux, pirater des sites, c’est une forme d’humour geek.

Quand ils font tomber le site de la CIA, ils s’empressent de s’en vanter sur leur compte Twitter, et ajoutent qu’ils agissent « for the Lulz », c’est-à-dire « pour rigoler ». La CIA n’a pas confirmé l’attaque, mais le site en question était effectivement indisponible à certains moments mercredi.

Une hotline pour suggérer des cibles potentielles

Depuis quelques semaines les LulzSec font beaucoup parler d’eux. En quelques jours seulement, ils ont volé des informations personnelles d’utilisateurs sur le site de Sony Pictures, se sont attaqués à Nintendo, à la chaîne de télé publique américaine PBS ou à l’éditeur de jeux vidéo Bethesda.

Ils s’en sont aussi pris à des institutions : le Sénat américain, un site affilié au FBI, où ils ont volé des mots de passe appartenant à des militaires, et cette fois, la CIA. Un sacré tableau de chasse qui risque encore de se remplir. Pour trouver ses prochaines cibles, LulzSec a même ouvert une ligne téléphonique pour que leurs fans puissent faire des suggestions.

Source: bfmbusiness.com Merci à Lolo pour l’alerte-info

L’actu concernant ces hackers est chargée semble-t-il, et voici deux autres articles concernant Lulz security connu également sous le nom de « Lulzsec« .

Lulzsec livre le fruit de sa pêche: 62.000 emails et mots de passe

Après s’être attaqués au site web de la CIA, les hackers de Lulzsec sont passés à quelque chose de moins politique: un jeu de plus de 60.000 emails et mots de passe pour…

… ils n’ont pas dit pour quoi exactement, mais ils encouragent ceux que cela intéresse à les essayer un peu partout sur la toile.

De nombreux retweets font état de comptes fonctionnels sur WoW, PayPal, des sites porno ou encore des comptes Gmail. Lulz ne précise pas d’où sortent les données.

Une chose est sure: avec ce tour de force, LulzSec a officiellement supplanté Anon comme source de chaos prééminente sur internet. [LulzSec]

Source: gizmodo.fr

via les moutons enragés

Publicités