Il y a 3 jours, nous vous apprenions que l’observatoire spatial Kepler a découvert un système planétaire compact composé de 6 planètes. Certaines de ces planètes sont denses et laissent penser qu’elles sont rocheuses. Certaines pourraient même avoir de l’eau à l’état liquide à leur surface. Mais la plus belle découverte de Kepler n’est pas celle-ci, accrochez-vous bien…

Depuis plus d’un an Kepler scrute un minuscule bout de la voûte céleste composé de 155.453 étoiles. Une goutte d’eau dans la voie lactée qui est composée de plus de 200 milliards d’étoiles. Mais la grosse nouvelle, c’est que la NASA a annoncé que Kepler aurait découvert 1.235 planètes possibles dont 54 sont dans une zone habitable. C’est-à-dire assez éloignée de leur étoile pour ne pas être une grosse boule de lave et assez proche pour ne pas être une grosse boule de glace. Bref, une zone où on peut aller se dorer la pilule au bord de l’eau en se mettant un peu de crème solaire.

Sur les 54 planètes dans cette zone, il y en a 5 qui ont une taille allant de 0,9 à 2 fois la taille de la Terre.

Si on sort les calculettes, sur 155.453 étoiles, 54 sont en zone habitables dont 5 vraiment cool pour se promener dessus sans s’envoler ou s’écraser au sol sous l’effet de la vilaine gravité. Sur les 200 milliards, il y en aurait donc 6.432.812 se trouvant en zone habitable et ayant une taille propice à l’apparition de la vie. Et là, nous ne sommes que dans la voie lactée ! Notre galaxie. Je me demande ce que va nous réserver les prochaines observations. E.T. fais attention, tu n’es pas seul. [EnjoySpace]

Source Gizmodo

Publicités