Hier matin les Anonymous et LulzSec lançaient #OpPayPal, une opération visant à inciter les internautes à fermer leurs comptes sur le service de paiement en ligne PayPal . Selon les hacktivistes au moins 35.000 personnes l’ont déjà fait. Une démarche qui aurait fait chuter le titre eBay au Nasdaq de -3%.

Cette opération mise en place pour protester contre l’arrestation de nombreux Anonymous présumés – dont l’un encourt 500.000 dollars d’amende et 15 ans de prison – a débuté mercredi 27 juillet. Après quelques heures, sur le fil Twitter Anonymous IRC un message annonçait qu’au moins 9.000 personnes avaient quitté PayPal.

Et en fin de journée il s’agissait de 35.000 personnes. Succès notable pour les Anonymous si les chiffres sont avérés. Mais plusieurs éléments vont dans ce sens.

En effet, si l’on cumule le fil Twitter de LulzSec et celui d’Anonymous IRC on arrive à plus de 485.000 followers. En excluant les nombreux comptes annexes des deux collectifs. Il est donc tout à fait possible que 35.000 personnes soutiennent cette démarche si rapidement. Par ailleurs pour ne pas laisser les internautes sans service équivalent, les hacktivistes ont indiqué de nombreuses alternatives à PayPal.

Enfin, hier pour la première fois depuis le 21 juillet et l’annonce de bons résultats trimestriels, eBay – qui détient PayPal depuis 2002 – a vu son action baisser au Nasdaq de 3%.

Avec une capitalisation boursière estimée à 43,3 milliards de dollars, cette légère chute correspondrait tout de même à une perte de 1 milliard de dollars.

Si dans les faits la suppression de 35.000 comptes reste à confirmer (même si elle ne le sera probablement pas) par eBay ou PayPal, cela constituerait un gros coup pour AntiSec, d’autant plus que cette fois-ci les hacktivistes ont agi en toute légalité. [Twitter]

Source: Gizmodo.fr

Publicités