Voici le petit toutou de la terre, ah ba en faite sa en fait 2, la lune et le troyen, ils sont différent???!!! ah…

 

Découverte du premier astéroïde troyen de la Terre

 

decouverte-du-premier-asteroide-troyen-de-la-terre-reconsti.jpgDes scientifiques ont découvert qu’un astéroïde de 300 mètres de diamètre seulement, accompagnait la Terre dans sa course autour du Soleil en la précédant sur son orbite. Il s’agit là d’un astéroïde « troyen », le tout premier à être observé pour la Terre.

 

Une étude publiée hier dans la revue Nature par des astronomes de l’Université d’Athabasca au Canada, fait part de la découverte du tout premier astéroïde « troyen » de la Terre. Nommé 2010 TK7, celui-ci mesure 300 mètres de diamètre et se situe à 80 millions de kilomètres de la Terre qu’il précède dans son orbite autour du Soleil. Après la découverte de ce type d’astéroïde autour de planète comme Jupiter, Mars et Neptune, la Terre devient pour l’heure la quatrième planète du système solaire à posséder elle aussi ce compagnon de route.

 

Scientifiquement parlant, un astéroïde troyen est un astéroïde placé sur l’orbite d’une planète à l’un des points d’équilibre stables appelé point de Lagrange, explique Sciences et Avenir. Il accompagne alors cette planète dans sa révolution autour du Soleil, soit en la précédant, soit en la suivant, selon un angle précis. “Comme ils précèdent ou suivent constamment la même orbite que la planète, ils n’entrent jamais en collision avec elle”, souligne la Nasa dans un communiqué.

 

Une orbite inhabituelle dotée d’un mouvement complexe

 

Les scientifiques se doutaient déjà de l’existence d’astéroïdes troyens de la terre mais il avait été jusqu’ici difficile de les repérer car ils sont généralement baignés de lumière solaire. La découverte de 2010 TK7 a été rendue possible parce qu’il possède une “orbite inhabituelle qui l’éloigne davantage du Soleil que c’est généralement le cas pour les troyens”, explique l’astronome Martin Connors. En effet, son orbite trace un mouvement complexe autour du point de Lagrange de la Terre, mais se déplace également au dessus et en dessous.

 

Selon les calculs réalisés, 2010 TK7 ne devrait pas s’approcher de la Terre à moins de 24 millions de kilomètres souligne la Nasa. Martin Connors et les autres astronomes qui ont confirmé la découverte grâce au télescope terrestre Canada-France-Hawaï indiquent ainsi que son orbite “est stable pour au moins dix mille ans”, rapporte 20minutes.fr.

Observez la valse astronomique de la Terre et de son astéroïde 2010 TK7 en vidéo sur Maxisciences

 

Maxiscience

 

Mais qui sait que la terre possède plusieurs lunes ?

Source Wikistrike

Publicités