Pyongyang a menacé aujourd’hui d’une « guerre totale » sur la péninsule coréenne en cas de moindre incident lors des traditionnelles manœuvres militaires annuelles conjointes entre les États-Unis et la Corée du Sud, qui ont démarré dans la matinée.

« La péninsule coréenne fait face à la pire crise de son histoire. Une guerre totale peut être provoquée par le moindre incident », a déclaré l’agence officielle nord-coréenne KCNA, citant un commentaire publié dans le quotidien du parti communiste Rodong Sinmun.

Ces manoeuvres entre Washington et Séoul, baptisées « Freedom Guardian » (« Gardien de la liberté »), ont démarré mardi matin, a indiqué un porte-parole du Commandement des forces alliées Etats-Unis-Corée du Sud (CFC).

Source: lefigaro.fr

Via les moutons enragés

Publicités