Wikileaks a annoncé ce mardi 30 aout dans un message diffusé sur twitter et facebook que le site www.wikileaks.org a fait l’objet d’une attaque informatique, « WikiLeaks.org fait l’objet en ce moment d’une cyber attaque» a indiqué le message accompagné des liens des sites miroirs de wikileaks hébergés sur d’autres serveurs, le site était hors service pendant plusieurs heures.

Message de wikileaks -WikiLeaks.org fait l'objet en ce moment d'une cyberattaque-Message de wikileaks -WikiLeaks.org fait l’objet en ce moment d’une cyberattaque-

Les sites miroirs de wikileaks :  www.wikileaks.fi www.wikileaks.nl www.wikileaks.de www.wikileaks.eu www.wikileaks.at www.wikileaks.pl www.wikileaks.is www.wikileaks.no www.wikileaks.ca www.wikileaks.lu

Cette nouvelle attaque par déni de service distribué « DDoS » intervient quelques jours après la publication d’une nouvelle série de près de 134 000 câbles diplomatiques « Ces câbles figurent parmi les 250.000 messages de la diplomatie américaine que Wikileaks détiendrait ».

Quelques heures avant l’attaque, Washington a largement critiqué cette nouvelle vague de divulgation des dépêches diplomatiques confidentielles, le département d’État américain a accusé Wikileaks de mettre en danger des vies et de menacer la sécurité nationale en publiant des câbles dont certains citent les noms des sources.

Victoria Nuland -Le porte parole du département d'état américainVictoria Nuland -Le porte parole du département d’état américain

« En plus de mettre en cause nos efforts diplomatiques, cela met en danger la sécurité des personnes, menace notre sécurité nationale et sape nos efforts pour travailler avec des pays à résoudre des problèmes communs », déclaration de Victoria Nuland, la porte-parole du département d’Etat (source : AFP).

De son coté, le site Wikileaks, créé par l’Australien Julian Assange, a démenti avoir dévoilé l’identité des sources parmi les 134 000 câbles récemment publiés.

Publicités