3t
Hier, les habitants de Sydney ont eu l’étrange impression de se réveiller sur la planète Mars.
Un nuage de sable rouge provenant du désert a balayé toute la partie est de l’Australie. La dernière tempête de cette envergure remonte à 1942. Selon les spécialistes, le vent transportait 5 millions de tonnes de sable et aurait parcouru 1 500 km avant de s’abattre sur Sydney, la ville la plus peuplée d’Australie. Notre Observateur nous raconte cette journée sous le sable.

Contributeurs

« La poussière était tellement fine qu’elle passait même à travers les joints des fenêtres et des portes »
Christophe Mallet est chef d’entreprise à Melbourne. Il se trouvait hier à Sydney.
La tempête a été soudaine et les habitants de Sydney ont découvert avec stupeur, au réveil, leurs voitures, leur jardin, leurs vélos et leur maison couverts de poussière rouge. Le nuage de poussière était parti à des milliers de kilomètres d’ici, mais il n’y a eu aucune alerte des autorités. La poussière était tellement fine qu’elle passait même à travers les joints des fenêtres et des portes. Elle s’est déposée partout dans les maisons.
La réaction des gens était marrante. Ceux résidant en campagne, plus résistants, se sont bien moqués des citadins. Mais la majorité des habitants a pris les choses du bon côté, certains sont même allés faire leur jogging.
Ce nuage de poussière va coûter à l’Etat de la Nouvelle Galles du Sud (région de Sydney) et au Queensland (région de Brisbane) des millions de dollars de réparations, mais cela coûtera également cher en journées non t
Le nuage s’est quasiment dissipé mais les météorologues attendent un nouveau nuage dans les jours qui viennent. Mais ce coup-ci on est prévenu.
Ces photos ont été prises à Manly, dans la banlieue de Sydney, par l’un de  mes amis. »
Source :Rusty James New

Trouvé sur WikiStrike

1 3 2
Les tempêtes de sable se sont multiplié en 2011…

Source L’ Eveil 2011

Publicités