WALL STREET EST NOTRE RUE

Évidemment, la police s’en est mêlée et voici ce qui s’est passé (vidéos ci-dessous).


Les désillusionnés y verront un échec, s’engouffrant davantage dans le sable mouvant de la confusion et du dénie. Les persévérants y verront un pas de plus vers un monde libre. J’aime l’analogie de Tad Lumpkin qui dit que la résistance est comme un force qui pousse sur un barrage. Même si le barrage est sur le point de céder, rien ne bouge, puis, lorsque la pression est suffisante, le barrage cède entièrement.

À mon avis, la masse critique est atteinte. Il faut juste continuer à pousser et à manifester notre intention de liberté avec une volonté de fer pour faire céder le barrage. Nous avons gagné au niveau des idées, il faut maintenant que cela se manifeste dans l’action.

Un groupe s’est organisé pour manifester sur Wall Street. Il manifeste pour mettre en lumière la disparité dans la répartition de l’argent et le pouvoir des banques. Le peuple est pauvre alors que quelques personnes sont méga riches.
occupy wall street

J’aime l’idée de dire que « Wall Street est notre rue ». Parce qu’il faut réaliser que ce sont nos banques, notre argent, nos gouvernements, nos pays, nos maisons et nos biens. Cette élite corrompue nous a volé et nous a fait accroire que nous avions aucun pouvoir de changer cela.
Nous sommes légitimes.
Nous avons le Pouvoir.
Nous sommes la Résistance.
Le gars avec le masque anonyme montre un texte :
Le corrompu a peur de nous.
L’honnête nous supporte.
L’héroïque se joint à nous.

Source: http://eso-news.blogspot.com/2011/09/occuper-wall-street.html#ixzz1YzoHfJ2L
Publicités