Moins de risques de collision entre la Terre et de gros astéroïdes

 

art-meteorite-small.jpg

Le nombre d’astéroïdes passant à proximité de la Terre, et surtout celui des objets de taille moyenne capables d’anéantir une grande agglomération, a été révisé à la baisse, rendant moins probable le risque d’une collision catastrophique, a indiqué jeudi la Nasa.

Ces estimations résultent du recensement le plus exact fait à ce jour des objets rocheux tournant autour du Soleil à moins de 195 millions de km de lui et se trouvant assez proche de l’orbite terrestre, précise l’agence spatiale américaine.

« Le risque qu’un très grand astéroïde frappe la Terre avant que nous puissions le détecter et avertir de cet impact à l’avance a diminué de façon substantielle », a déclaré Tim Spahr, directeur du « Minor Planet Center » au Centre Smithsonian d’Harvard pour l’Astrophysique.

Ainsi la Nasa a recensé 93% des plus gros astéroïdes -au moins un kilomètre de diamètre- se trouvant près de la Terre, un objectif fixé par le Congrès américain en 1998.

Le nombre estimé de ces astéroïdes de la taille d’une petite montagne a été ramené d’environ un millier à 981 dont 911 ont déjà été trouvés. Aucun de ces objets ne représente une menace pour la Terre au cours des prochains siècles selon ces nouvelles observations effectuées par un satellite de la Nasa.

Selon les responsables de ce programme, tous les astéroïdes se trouvant à proximité de notre planète et faisant dix kilomètres de diamètre environ -soit des objets similaires à celui qui aurait anéanti les dinosaures il y a 65 millions d’années- ont été repérés.

 

(belga) 7s7.be

Via Wikistrike

Advertisements