Un brocoli anticancer a débarqué dans les supermarchés d’Angleterre. Développé par des chercheurs anglais, ce superbrocoli renferme deux à trois fois plus de glucoraphanine, un composé naturellement présent dans de nombreux crucifères, et qui serait bénéfique dans la prévention de certains cancers.

Des scientifiques britanniques ont mis au point un brocoli d’un nouveau type, particulièrement riche en phytonutriments connus pour leurs propriétés antioxydantes. Et le Beneforté est même déjà en vente en supermarchés !

L’annonce en a été faite par les représentants de deux structures publiques de recherche, le Centre John-Innes et l’Institut pour la recherche en alimentation (IFR) de Norwich, dans la province d’East Anglia, au nord-est de l’Angleterre.

En réalité, le Beneforté ressemble à un brocoli classique. Au-delà des apparences, les scientifiques expliquent « avoir utilisé les techniques conventionnelles » pour fabriquer ce nouveau produit. Autrement dit, ils ont travaillé à partir de la version classique qu’ils ont « boostée ». « Ce nouveau produit renferme deux à trois fois plus de glucoraphanine que le brocoli classique », poursuivent les chercheurs.

Le superbrocoli anticancer n'est pour le moment en vente qu'en Angleterre.
Le superbrocoli anticancer n’est pour le moment en vente qu’en Angleterre. © bloggyboulga-Flickr CC by 20

La glucoraphanine, arme naturelle contre le cancer

Ils insistent particulièrement sur ce composé. « Naturellement présent dans de nombreux crucifères et notamment le brocoli, la glucoraphanine jouerait un rôle majeur dans la prévention de certains cancers et des maladies cardiovasculaires. » Une fois parvenue dans l’estomac, elle est en effet transformée en sulforaphane, un composé chimique capable d’aider les cellules à se défendre contre l’oxydation.

<img title="Des chercheurs ont développé le Beneforté, un brocoli contenant deux à trois fois plus de glucoraphanine, un composé qui serait efficace dans la prévention de certains cancers. © Institute of food research » src= »http://www.futura-sciences.com/uploads/tx_oxcsfutura/beneforte-broccoli_institute_of_food_research_02.jpg &raquo; alt= »Des chercheurs ont développé le Beneforté, un brocoli contenant deux à trois fois plus de glucoraphanine, un composé qui serait efficace dans la prévention de certains cancers. © Institute of food research » width= »250″ height= »333″ border= »0″ />Ce n’est pas d’hier que des vertus anticancéreuses sont prêtées au brocoli. En mars 2008 déjà, une étude confirmait le rôle protecteur de ces crucifères contre le cancer de la vessie. Trois ans plus tôt, des chercheurs japonais avaient également montré que la consommation régulière de brocolis pouvait réduire la fréquence des infections à Helicabacter pylori. Cette bactérie provoque des gastrites, et peut aussi être à l’origine d’un ulcère voire d’un cancer de l’estomac.

Impossible toutefois de trouver du Beneforté en France. Il n’est pour l’heure disponible qu’au Royaume-Uni, « dans les magasins Marks and Spencer. Il sera également commercialisé dans d’autres supermarchés du pays au cours de l’été 2012 ».

Des chercheurs ont développé le Beneforté, un brocoli contenant deux à trois fois plus de glucoraphanine, un composé qui serait efficace dans la prévention de certains cancers. © Institute of food research
Via Wikistrike
Advertisements