Les « indignés » américains gagnent Washington, les « indignés » européens gagnent Bruxelles

 

image_68930406.jpg

 

Les « indignés » américains gagnent Washington 


384590-manifestants-pacifistes-ecologistes-anciens-copie-1.jpg Plusieurs centaines de sympathisants du mouvement «Occupons Wall Street» ont afflué jeudi vers Washington avec la volonté d’entamer l’occupation d’une place pour protester contre la guerre en Afghanistan, «la machine capitaliste» ou encore le réchauffement climatique.

 

Les manifestants -pacifistes, écologistes, anciens combattants venus de plusieurs États- se réclament du mouvement «Arrêtez la machine, créez un nouveau monde!».

 

Ils ont pris leurs quartiers, équipés de sacs de couchage, sur la «place de la Liberté» située entre le Capitole, la Maison-Blanche et le département du Trésor, a constaté une journaliste de l’AFP.

 

«Cela fait un an que nous travaillons à ce rassemblement, bien avant le mouvement «Occupons Wall Street»», raconte Lisa Simeone, une des organisatrices.

 

«Mais leur mobilisation a amplifié la nôtre: nous nous inspirons mutuellement les uns les autres», explique cette animatrice d’une radio à Baltimore, dans le Maryland.

 

À l’origine du mouvement, des pacifistes venus manifester contre le 10e anniversaire du début de la guerre en Afghanistan, mais près de 150 associations à travers le pays se sont jointes depuis au mouvement.

 

«Les gens de ce pays sont déçus», explique le révérend Bruce Wright, un des organisateurs du mouvement depuis la Floride. «Nous sommes là au nom des petites gens, pour réclamer nos droits économiques universels: le droit d’avoir un toit, un métier, un accès gratuit à la santé».

 

«Nous aussi nous avons notre printemps américain», lance-t-il, revendiquant l’héritage du printemps arabe. «Comme en Afrique du Nord, en Espagne ou encore en Grèce, nous sommes ici pour réclamer un monde juste et durable!».

 

Les manifestants qui ont suivi la veille des ateliers de désobéissance civile ont reçu l’autorisation de rester quatre jours sur cette place mais certains, comme cette ancienne hippie, affirment «vouloir rester «jusqu’à ce que le changement arrive!»

 

«Nous sommes des déçus d’Obama: cet homme-là nous a trahis», confie Connie Joe, secrétaire dans une école du Wisconsin. «J’ai pris une semaine et demie de vacances, ça fait trente ans que j’attendais un mouvement comme ça!».

 

Source : Cyberpresse.ca

 

 

Les « indignés » européens gagnent Bruxelles

 

Le rassemblement de cinq marches d’Indignés venus d’Europe aura lieu le 8 octobre à Bruxelles, a indiqué mercredi un membre du comité international des Indignés.

Ces marches, issues de mouvements de protestation pacifique qui avaient fleuri en mai en Espagne, ont pour objectif de contester la politique européenne dans son ensemble.

Trois de ces marches sont parties de Madrid, Barcelone et Saragosse, en Espagne, les deux autres ont démarré de Grèce et de France. Le nombre total de participants s’élève à une petite centaine.

Un premier rassemblement est prévu à Paris le 17 septembre, auquel se joindront d’autres marcheurs partis d’Allemagne, d’Italie ainsi que de Grande-Bretagne.

Ils remonteront ensemble vers Bruxelles où ils sont attendus le 8 octobre, et où une manifestation est prévue le 15 octobre.

Selon un membre bruxellois du comité international, il n’y a pas encore de décision finale quant au choix du site bruxellois où vont se poser les Indignés, ni sur les actions prévues lors de la manifestation.

 

Source : FrenchRevolution

 

Par ailleurs, nous voulons signaler à nos lecteurs que WikisSttrike sera présent et acteur dans la « Global Révolution » qui aura lieu le 15 octobre prochain et qui comme son nom l’indique concerne le monde entier. En tant que site web des civilisations, nous pouvons que nous joindre, soutenir, désirer un univers meilleur pour les citoyens du monde.

Pour cette occasion, le 15 octobre 2011, notre site wikistrike.com sera ouvert à chacun. Qui voudra nous envoyer des photos, vidéos, ou même nous proposer un Live sera le bienvenu. Nous possédons un facebook ainsi qu’un tweeter qui ce jour là resteront ouverts. La priorité y sera donné.

En soutenant les citoyens, dans l’espoir d’un monde qui change vers plus de sagesse, de liberté, d’entraide, de justice, et de simplicité, et avec la conviction que seuls des peuples unis font l’avenir, WikiStrike salue les « indignés » !

L’équipe WikiStrike, partenaire des mouvements spontanés.

 

http://www.facebook.com/event.php?eid=279013222116717

Via Wikistrike

Publicités