Témoignage d’un habitant d’Athènes :1484364_3_79d6_un-policier-s-enflamme-a-athenes-pendant-la.jpg Le pays est presque en arrêt complet. Les bus et les trains ne circulent pratiquement plus. A Athènes, les taxis non plus. Sept ministères sont occupés, dont le ministère des finances, d’ou tout devrait être coordonné. La « troika » est paralysée depuis quelques jours.
Les fonctionnaires de la finance ont lancé une longue grève d’une semaine. La douane se lance aujourd’hui dans une grève de 10 jours. Il y aura très prochainement des pénuries de nourriture et de carburant.
Les ordures encombrent les villes à Athènes et Thessaloniki, ou la grève des ramasseurs dure depuis 2 semaines. A Athènes, plus de 100.000 tonnes d’ordures empestent la ville. Les services de santé parlent de « bombe à retardement ». Pareil à Thessaloniki.

La centrale de la companie d’electricité est occupée et bloquée. C’est de là que doivent etre imprimées et envoyées les factures qui comprennent également le nouvel impot sur l’immobilier. Le gouvernement menace de confier les factures à une entreprise privée. Ca devrait etre difficile, surtout que l’Etat ne paie plus rien à part les retraités et les fonctionnaires.

Plus de 55.000 visas pour l’Australie ont été demandés… tout le monde ne va pas dans la rue, ceux qui peuvent, en particulier les jeunes, foutent le camp.

Quel avenir pour eux… même dans le cas d’une révolution réussie, il faudra qu’ils paient pour les vieux et pour tout.

Une belle destruction… merci l’UE

Source : Le blog des enculunimés Via Wikistrike
Advertisements