h-20-2613777-1318583502.png

Dans la nuit du 24 septembre 2011, une panne de courant sans précédent a frappé le Chili, jetant 93% de la population dans le noir total de 20HOO jusqu’à minuit. Les autorités ont mis en cause un dysfonctionnement dans un transformateur. Ce qui parait peu crédible au vu des dégâts et de la zone touchée. Des pillages dans de grands magasins ont eu lieu, les caméras et les systèmes d’alarme auraient littéralement grillés.

Les plus sceptiques concernant la thèse ovni ont été forcé de voir ce que peut d’hommes croient. En effet, quelques minutes à peine après la coupure de courant général, des engins lumineux en formation ont survolé le ciel chilien. Des milliers d’habitants ont pu certifier que cela ne ressemblait à rien de connu, et que le déplacement de ces lumières ne laissait aucun doute quant à une intelligence les pilotant.

Ce phénomène est largement répandu sur la planète et dans l’histoire, on ne compte plus les témoignages de gens qui affirment avec certitude, qu’en rencontrant le même genre de lumières dans le ciel, ils avaient constaté avec stupéfaction que leurs voitures ne démarraient plus ainsi que leur téléphone portable. Les lumières une fois parties, tout se mettait à refonctionner normalement. Il est de notoriété publique que les ovnis agissent sur les appareils électroniques et tout type d’installation électrique en les court-circuitant par leur champ magnétique inconnu

qu’ils semblent dégager. Malgré le nombre immense de témoignages qui se recoupent, peu encore sont les scientifiques étudiant le phénomène sérieusement, la faute revient certainement à ce que Jean-Pierre Petit appelle la « cosmo-trouille, » pour expliquer l’indifférence ostentatoire des scientifiques d’aujourd’hui.

Damiens Lanxade pour Wikistrike

Publicités