media_xl_4427750.jpg
© ap
© reuters

Le Parlement grec a adopté jeudi soir grâce aux voix de la majorité socialiste les articles de la nouvelle loi d’austérité qui étaient contestés par l’opposition et dans la rue par les syndicats.

Le Premier ministre grec Georges Papandréou, a salué ce vote dans une lettre lue par le président du Parlement, et annoncé la radiation du parti de la seule députée socialiste, et ex-ministre du Travail, Louka Katseli, ayant marqué sa différence, en votant tous les articles sauf celui gelant les conventions collectives sectorielles. (belga)

© reuters
© ap
20/10/11 20h58
source : 7sur7.be
Publicités