Des voitures flottent dans les rues de Gênes, où deux rivières ont débordé, vendredi 4 novembre.

Des voitures flottent dans les rues de Gênes, où deux rivières ont débordé, vendredi 4 novembre.AP/Tano Pecoraro

De fortes pluies se sont abattues vendredi 4 novembre sur la Ligurie, dans le nord-ouest de l’Italie, faisant au moins sept morts dont deux enfants, rapportent les pompiers. Des images diffusées à la télévision montrent des voitures en train de flotter et des habitants de Gênes marchant avec de l’eau jusqu’aux genoux. Les autorités ont jugé la situation « extrêmement sérieuse ».

Les pouvoirs publics ont confirmé la mort d’une septième personne après avoir d’abord avancé un bilan de six tués. « Ne sortez pas de chez vous, montez aux étages les plus hauts, fermez les boutiques et ne prenez pas la voiture », recommande la mairie de Gênes sur son site Internet. La gare de la ville a été provisoirement fermée.

La semaine dernière, le gouvernement italien avait décrété l’état d’urgence en Ligurie et en Toscane, à la suite de pluies diluviennes qui ont causé la mort d’au moins dix personnes. Samedi, de fortes pluies sont encore attendues en Ligurie, mais aussi au Piémont et dans le Val d’Aoste.

Source Le Monde.Fr