2011 sera comme ses consœurs, une année qui défile à une vitesse folle. Nous voilà donc en chemin pour terminer encore un an, et au menu du jour : la dernière éclipse de l’année.

Les premiers veinards à apercevoir ce cadeau de fin d’année seront les habitants de l’Antarctique. Nous ne sommes pas certains que les manchots soient friands de ce genre de spectacle, toutefois ils seront aux premières loges de ce numéro de disparition.

Hélas cette éclipse ne sera pas pour nous, mais la pointe méridionale de l’Afrique du Sud, la Tasmanie et une grande partie de la Nouvelle-Zélande en profiteront. Ils auront donc la primeur d’assister en fin de matinée à une éclipse partielle du soleil.

Aussi, si la météo se veut clémente, la magie devrait opérer. La lune fera disparaitre un morceau du soleil, sous des yeux ébahis. Si ce phénomène représente la quatrième et dernière éclipse partielle de l’année, une éclipse totale est également au programme du show.

Celle-ci aura lieu le 10 décembre grâce à l’alignement Soleil-Lune-Terre. La lune disparaitra pour les habitants de l’Europe, de l’Afrique de l’Est, de l’Asie, de l’Australie, du Pacifique et enfin de l’Amérique du Nord. Ce qu’explique Fred Espenak, expert en éclipses de la NASA et cité par l’AFP.

Profitons-en, les prédictions annoncent la fin du monde pour bientôt, jouissons donc de ces spectacles avant de trépasser. D’ailleurs nous sommes finalement du genre veinard, quatre éclipses solaires partielles et deux éclipses lunaires totales ont eu lieu en 2011. Une combinaison qui ne se produira que 6 fois au cours du 21ème siècle.

[AFP]

© sdecoret – Fotolia.com

Source Gizmodo