Par

Une caméra à bord du satellite STEREO A de la NASA semble avoir filmé une chose inconnue qui ressemble beaucoup à un vaisseau spatial. Le vaisseau apparait au moment ou une éjection de masse coronale du soleil atteint la planète Mercure. Regardez la vidéo et jugez vous-même.

Mettez la vidéo en plein écran pour bien vous rendre compte.

Video Ici

Que venez-vous de voir ?
La vidéo montre une éjection de masse coronale (une bulle de plasma produite dans la couronne solaire) qui vient du soleil et atteint la planète Mercure. Il s’agit d’une explosion massive de vent solaire, de radiations et de champs magnétiques qui dépassent largement la couronne solaire, et fonce dans l’espace. Parfois, ces éjections sont si grosses qu’elles peuvent atteindre la Terre.

Sur la vidéo, vous pouvez voir cette vague solaire gigantesque atteindre Mercure. Mais juste après, une autre chose est visible : une forme angulaire faite de 2 objets séparés attachés entre eux. C’est un peu comme si l’éjection de masse coronale servait de révélateur et montrait l’objet au moment de l’impact.

Qui a filmé ça ?
Les images (trouvées par SiniXster, un utilisateur de YouTube sur le site SECCHI de la marine américaine) ont été prises par les imageurs héliosphèriques HI-1A à bord de STEREO A (un satellite d’étude des relations Soleil-Terre) et aussi de STEREO B (le satellite jumeau de STEREO A, voir vidéo ci-dessous).

Ces satellites jumeaux ont été lancés le 26 octobre 2006 et tournent autour du Soleil. Ils étudient sa surface et son activité. Ils servent aussi de système d’alerte. Si une éjection de masse coronale est très forte, elle peut endommager les satellites autour de la Terre. C’est d’ailleurs la raison de l’implication de la Marine américaine dans ce programme.

Les imageurs héliosphèriques font partir du programme d’investigation héliospèrique et de la connexion coronale Soleil-Terre (SECCHI), un groupe de 5 caméras : un ensemble d’instruments de télédétection constitués d’un imageur fonctionnant dans l’ultraviolet extrême (EUVI), de deux coronographes en lumière blanche (COR1 et COR2), et de 2 imageurs héliosphèriques (HI1 et HI2).

De quand date la vidéo ?
La vidéo capturée le 1 décembre 2011 se déroule sur une période de 24 heures. Elle est faite de 36 images en tout.

Les 36 images vidéo sont répétées à diverses vitesses (10 images par seconde, et 2 images par seconde) afin de mieux pouvoir apprécier l’objet et son interaction avec l’éjection.

C’est quoi ce truc ?
C’est la question qui va faire débat entre les scientifiques et les Ufologues.

Ça pourrait être une poussière sur le capteur ou une image fantôme de la planète Mercure. Si vous regardez bien, vous verrez que les 2 lignes suivent la même direction que la planète. Mais s’il s’agit d’une image fantôme, pourquoi se termine-t-elle si rapidement ? Pourquoi est-elle si bien délimitée ? Pourquoi ça ressemble à un vaisseau spatial ?

Selon Nathan Rich, un chef ingénieur du United States Naval Research Laboratory à Washington, la réponse se trouve dans la manière dont les images sont traitées.

Il a répondu à Natalie Wolchover du site Life Little Mysteries, et a dit que : « il s’agit d’artefacts en arrière plan à l’endroit où se trouvait la planète la veille. » Ces artefacts se montre comme des pixels résiduels dans l’image traitée :

« Les pixels qui forment 2 lignes parallèles se trouvent là où le cercle de la planète et les pixels débordants se superposent pendant que la planète avance. »

Hélas, cette réponse semble beaucoup plus raisonnable que celle où on parle d’un vaisseau extraterrestre invisible aussi gros qu’une petite planète.

Voici la deuxième vidéo qui nous montre la même chose sous un autre angle depuis le satellite STEREO B et ses imageurs HI-1B.

Vidéo Ici

Source gizmodo.fr