Par ,

Il y a 4 milliards d’années, si un organisme vivant et muni d’un œil avait pointé un télescope sur Mars, il aurait pu voir un immense océan bleu de forme triangulaire.
La sonde Mars Express de l’Agence spatiale européenne a trouvé des preuves tangibles de la présence d’un océan qui aurait recouvert Mars il y a très longtemps. En utilisant le Marsis Radar, ils ont détecté des sédiments réminiscents de la présence d’océans.

C’est Jérémie Mouginot, de l’Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble (IPAG) et des collègues de l’Université de Californie qui ont analysé 2 ans de données pour déterminer que les plaines du nord de la planète sont recouvertes de matériaux de faible densité.

Bien sût, tout le monde n’est pas d’accord avec eux. Mais le radar Marsis peut inspecter les matières jusqu’à 80 mètres de profondeur. Et sur toute la surface au nord de la planète et sur cette profondeur, ils ont pu constater la présence de matériaux sédimentaire ainsi que de la glace.

Ce qui est passionnant, c’est de pouvoir recréer l’image d’une planète plusieurs milliards d’années après. Un peu comme la Pangée pour la Terre. [ESA] via gizmodo.fr