Bonjour, vous avez une nouvelle demande d’ajout d’ami. Une belle jeune femme, vous avez plusieurs amis en commun et elle en totalise quelques 700. Elle n’est pas particulièrement active sur son profil, si ce n’est par de très nombreuses photos. Elle a fait des études supérieures et la demoiselle précise qu’elle est bisexuelle.

Amie idéale, future femme de votre vie … ou informations typiques du faux-profil Facebook par excellence. Vous avez sous le nez le stéréotype du profil développé par les utilisateurs malveillants pour diffuser du spam ou des virus plus offensifs.

C’est la firme de sécurité Labs Barracuda qui s’est intéressée aux différences notoires entre vrais et faux profils afin de pouvoir les déceler plus aisément. Elle base donc son étude sur 2884 comptes actifs Facebook.

Soyons réalistes, le point culminant des faux profils reste le coté « jolie fille ». Par jolie, comprenez sexuellement attirante, histoire de motiver un maximum de ces messieurs à accepter la donzelle. Cependant, si une belle femme vous fait une demande d’ajout à une liste d’ami, ne remettez pas en cause votre charme animal mais posez-vous les bonnes questions, d’autant plus si vous ne la connaissez ni d’Eve, ni d’Adam.

Reste qu’avec ces indices, il est plus simple de déceler le vrai du faux, mais ceci n’est évidemment pas une science exacte.

[BarracudaLabs]

© Yuri Arcurs – Fotolia.com via Gizmodo.fr

Advertisements