Par Korben

Orange, Ô désespoir

Amis abonnés Orange, renseignez-vous, car apparemment, certaines conditions ont changé. C’est en tout cas ce que m’a expliqué Benjamin (merci) et soutenu par mes amis de Reflets.

Après s’être abonnés à l’ADSL avec Livebox Star pour 34,90 €/mois, ses parents ont reçu un email de confirmation de commande qui contenait le petit texte suivant :

mail orange Orange, Ô désespoir

Par l’acceptation de cette offre, vous autorisez France Télécom à utiliser les données relatives à votre trafic afin de pouvoir vous proposer les produits ou services de France Télécom pouvant répondre à vos besoins, et ce pour une durée de douze (12) mois à compter de leur émission. Vous pouvez vous opposer à cette utilisation à tout moment en contactant l’Orange Service Clients – Gestion des données personnelles – 33734 Bordeaux cedex 9.

Edit : Et on retrouve ce petit laïus sur toutes les conditions générales disponibles ici.

Cela signifie que les abonnés Orange acceptent à l’insu de leur plein grès de se mettre à poil face à Orange pour que ces derniers puissent analyser leur trafic Internet (avec du DPI – Deep Packet Inspection) pour ensuite leur cibler de la pub, leur vendre des conneries, ou tout simplement dresser un profil digne du plus curieux des Big Brother. Tout ce que vous faites sur le net n’aura plus de secret pour eux.

La confiance ?

MOUAHAHAH…

Alors bien sûr, le scandale, mis à part le DPI, c’est que personne n’a le choix et que par défaut tout le monde semble basculer en mode « espionné ». Et pour que cette surveillance s’arrête, il faudra envoyer un courrier. Franchement, je ne les comprends pas chez Orange. Ils le savent pourtant que ce genre de truc va créer un n-ième scandale ? Pourquoi est-ce qu’ils insistent ? C’est si dur que ça d’avoir une éthique ?

En tout cas, je pense que les abonnés vitaminés attendent en retenant son souffle la réponse officielle d’Orange. (Biz aux girls !)

Source Korben