Category: Conspirations et Théories



Publicités

 

Un historien américain prédit la chute de 10 gouvernements européens
Niall Ferguson imagine l’état de l’Europe, en 2021. Composés de 29 membres, les Etats-Unis d’Europe doivent supporter le poids des «vacanciers» de l’Europe du Sud (France comprise).
«Dix ans se sont écoulés, depuis la grande crise de 2010-2011, qui a décapité pas moins de 10 gouvernements, parmi lesquels, ceux de l’Espagne et de la France». Dans un exercice de prospective inhabituel, pour un professeur d’Histoire, Niall Ferguson imagine, dans les colonnes du « Wall Street Journal » une reconstitution de l’Empire des Habsbourg, à travers l’instauration des Etats-Unis d’Europe, en 2014, avec, pour capitale, Vienne. Dans le même temps, la zone euro aura été rejointe par la Lituanie, la Pologne et la Lettonie. En revanche, la Grande-Bretagne aura quitté l’UE, par la voie d’un référendum, de même que les Scandinaves, qui auront créé leur propre «Ligue du Nord», avec l’Islande. L’adhésion des six pays balkaniques (Bosnie, Croatie, Kosovo, Macédoine, Monténégro et Serbie) et la scission de la Flandre et de la Wallonie portera donc le total des Etats-membres à 29. Dans l’Europe de 2021, le chômage continue de frapper, de plein fouet, la Grèce, l’Italie, le Portugal et l’Espagne (20%). Et si la création d’un fédéralisme fiscal, en 2012, a permis d’instaurer un transfert de fonds, à partir de l’Europe du Nord, l’Europe du Sud (France comprise) est devenue un «territoire de vacances» où il fait bon vivre, et où l’on arrive à joindre les deux bouts, en travaillant comme femmes de ménage ou jardiniers, pour les riches Allemands en résidence secondaire. Niall Ferguson prévoit, également, la création d’un Département du Trésor Européen, aux alentours de 2014, suite logique d’une politique de planche à billets et de rachat massif d’obligations souveraines, par la Banque Centrale Européenne (BCE), initiée, par son nouveau Président Mario Draghi, dès novembre 2011, qui a permis de sauver la monnaie unique.

 

Source Alterinfo.fr

ETATS-UNIS – Deux pétitions exigeaient que le gouvernement américain fasse la lumière sur ce dossier…

Circulez, il n’y a rien à voir. C’est en substance la réponse apportée par le chef du bureau Sciences et technologie de la Maison Blanche ce week-end sur la question des extraterrestres.

«Le gouvernement américain n’a aucune preuve de l’existence d’une forme de vie en dehors de notre planète ni sur le fait qu’une présence extraterrestre ait jamais établi un contact avec un membre de l’espèce humaine. Il n’y a également aucune information crédible suggérant que de telles preuves soient cachées au public», écrit Phil Larson.

 

12.000 signatures

Le monsieur sciences de de Barack Obama réagissait à deux pétitions exigeant que la Maison Blanche révèle tout ce qu’elle sait sur l’existence d’éventuels extraterrestres. L’une a recueilli plus de 12.000 signatures, poussant le responsable à réagir. Obama a en effet promis que toute pétition rassemblant au moins 5.000 signatures devrait officiellement être adressée par ses services. Depuis, la barre a été relevée à 25.000.

 

Phil Larson n’écarte cependant pas l’existence d’aliens. Il rappelle que plusieurs initiatives (SETI, Kepler et le Mars Science Lab) continuent de chasser les planètes habitables et la vie dans la cosmos. Au Royaume-Uni, la publication des dossiers des Archives nationales sur les ovnis n’a pour l’instant donné lieu à aucune révélation fracassante.

P.B.
Source 20minutes.Fr

 

Est-ce un coup monté que le supposé référendum grec ? Possible…

Il semble que celui-ci soit d’ores et déjà abandonné… A moins que les pays du G20 ont pointé HAARP devant lui, un HAARP hors norme comme on a pu le voir sur le magnétomètre d’hier, alors là effectivement, il ne pouvait que retirer son référendum…

Anagramme: Papandreou -> N’a pa d’euro

 

enfoirés

Via Wikistrike

 List of Participants Bilderberg Meetings
 

 

 

 

The Bilderbergers were founded by the 33rd Degree Freemason and Jesuit Priest, Joseph Rettinger.
Sent: Wednesday, May 25, 2005
Subject: LIST OF PARTICIPANTS BILDERBERG MEETINGS

BILDERBERG MEETINGS 5-8 May 2005 in Rottach-Egern, Germany
 
LIST OF PARTICIPANTS
 
Honorary Chairman
B
Davignon, Etienne
Vice Chairman, Suez-Tractebel
 
Honorary Secretary General
 
GB
Taylor, J. Martin
International Advisor, Goldman Sachs International
NL
Aartsen, Jozias J. van
Parliamentary Leader, Liberal Party (VVD)
PNA
Abu-Amr, Ziad
Member of he Palestinian Legislative Council; President of the Palestinian Council on Foreign Relations; Professor of Political Science, Birzeit University
D
Ackermann, Josef
Chairman, Group Executive Committee. Deutsche Bank AG
INT
Almunia Amann, Joaquin
Commissioner, European Commission
GR
Alogoskoufis, George
Minister of Economy and Finance
TR
Babacan, Ali
Minister of Economic Affairs
P
Balsemão, Francisco Pinto
Chairman and CEO, IMPRESA, S.G.P.S.; Former Prime Minister
INT
Barroso. José M. Durão
President, European Commission
S
Belfrage, Erik
Senior Vice President, SEB
I
Bernabè, Franco
Vice Chairman, Rothschild Europe
F
Beytout, Nicolas
Editor-in-Chief, Le Figaro
A
Bronner, Oscar
Publisher and Editor, Der Standard
GB
Browne, John
Group Chief Executive, BP plc
D
Burda. Hubert
Chairman of the Board of Management, Hubert Burda Media
IRL
Byrne, David
WHO Special Envoy on Global Cornmunicable Diseases; Former Commissioner, European Commission
F
Camus, Philippe
CEO,EADS
F
Castries, Henri de
Chairman of the Board, AXA
E
Cebrián. Juan Luis
CEO, PRISA
USA
Collins, Timothy C.
Senior Managing Director and CEO, Ripplewood Holdings, LLC
F
Collomb, Bertrand
Chairman, Lafarge
CH
Couchepin, Pascal
Head, Department of Home Affairs
GR
David, George A.
Chairman, Coca-Cola H.B.C. S.A.
F
Delpech, Thérèse
Director for Strategic Affairs, Atomic Energy Commission
GR.
Diamantopoulou, Anna
Member of Parliament
NL
Docters van Leeuwen, Arthur W.H.
Chairman of the Executive Board, Netherlands Authority for the Financial Markets
USA
Donilon, Thomas E.
Partner, O’Melveny & Myers
D
Döpfner, Mathias
CEO, Axel Springer AG
DK
Eldrup, Anders
President, DONG A/S
I
Elkann, John
Vice Chairman, Fiat S.p.A.
USA
Feldstein, Martin S,
President and CEO, National Bureau of Economic Research
USA
Ford, Jr., William C.
Chairman and CEO, Ford Motor Company
USA
Geithner, Timothy F.
President, Federal Reserve Bank of New York
TR
Gencer, Imregul
Member of the Board, Global Investment Holding
ISR
Gilady, Eival
Strategic Advisor to Prime Minister Sharon
IRL
Gleeson, Dermot
Chairman, AIB Group
USA
Graham, Donald E.
Chairman and CEO, The Washington Post Company
N
Grydeland, Bjørn T.
Ambassador to the EU
P
Guterres, António
Former Prime Minister; President, Socialist International
USA
Haass, Richard N.
President, Council on Foreign Relations
NL
Halberstadt, Victor
Professor of Economics, Leiden University
B
Hansen@ Jean-Pierre
CEO, Suez-Tractebel S.A.
A
Haselsteiner, Hans Peter
CEO, Bauholding Strabag SE (Societas Europea)
DK
Hedegaard, Connie
Minister for the Environment
USA
Holbrooke, Richard C.
Vice Chairman, Perseus
INT
Hoop Scheffer, Jaap G. de
Secretary General, NATO
USA
Hubbard, Allan B.
Assistant to the President for Economic Policy and Director of the National Economic Council
B
Huyghebaert, Jan
Chairman of the Board of Directors, KBC Group
USA
Johnson, James A.
Vice Chairman, Perseus LLC
INT
Jones, James L.
Supreme Allied Commander Euope, SHAPE
USA
Jordan, Jr.,Vernon E.
Senior Managing Director, Lazard Frères & Co. LLC
USA
Keane, John M.
President, GSI, LLC; General, US Army, Retired
GB
Kerr, John
Director, Shell, Rio Tinto, Scottish Americal Investment Trust
USA
Kissinger, Henry A.
Chairman, Kissinger Associates, Inc.
D
Kleinfeld, Klaus
President and CEO, Siemens AG
TR
Koç, Mustafa V.
Chairman, Koç Holding A.S.
D
Kopper, Hilmar
Chairman of the Supervisory Board, DaimlerChrysler AG
F
Kouchner, Bernard
Director « Santé et développement », CNAM
USA
Kravis, Henry R.
Founding Partner, Kohlberg Kravis Roberts & Co.
USA
Kravis, Marie-Josée
Senior Fellow, Hudson Institute, Inc.
INT
Kroes, Neelie
Commissioner, European Commission
CH
Kudelski, André
Chairman of the Board and CEO, Kudelski Group
F
Lamy, Pascal
President, Notre Europe; Former Commissioner, European Commission
USA
Ledeen, Michael A.
American Enterprise Institute
FIN
Liikanen, Erkki
Govemor and Chairman of the Board, Bank of Finland
N
Lundestad, Geir
Director, Norwegian Nobel Institute; Secretary, Norwegian Nobel Committee
USA
Luti, William J.
Deputy Under Secretary of Defense for Near Eastern and South Asian Affairs
DK
Lykketoft, Mogens
Chairman, Social Democratic Party
CDN
Manji, Irshad
Author/Founder of « Project Ijtihad”
USA
Mathews, Jessica T.
President, Carnegie Endowment for International Peace
CDN
Mau, Bruce
Bruce Mau Design
CDN
McKenna, Frank
Ambasssador to the US
USA
Medish, Mark C.
Akin Gump Strauss Hauer & Feld LLP
USA
Mehlman, Kenneth B.
Chairman, Republican National Committee
D
Merkel, Angela
Chairman, CDU; Chairman CDU/CSU-Fraction
SVK
Miklos, Ivan
Deputy Prime Minister and Minister of Finance
F
Montbrial, Thierry de
President, French Institute of International Relations (IFRI)
INT
Monti, Mario
President, Bocconi University; Former Commissioner for Competition, European Commission
CDN
Munroe-Blum, Heather
Principal and Vice Chancellor, McGill University
N
Myklebust, Egil
Chairman of the Board of Directors, SAS
D
Nass, Matthias
Deputy Editor, Die Zeit
RUS
Nemirovskaya, Elena
Founder and Director, Moscow School of Political Studies
NL
Netherlands, H.M. tihe Queen of The
PL
Olechowski, Andrzej
Leader Civic Platform
FIN
Ollila, Jorma
Chairman of the Board and CEO, Nokia Corporation
INT
Padoa-Schioppa, Tommaso
Member of the Executive Board, European Central Bank
E
Palacio, Loyola de
President, Council on Foreign Relations, Partido Popular
Gk
Papandreou, George A.
President, Panhellenic Socialist Movement (PASOK)
USA
Pearl, Frank H.
Chairman and CEO, Perseus, LLC
USA
Pearlstine, Norman
Editor-in-Chief, Time Inc.
FIN
Pentikäinen, Mikael
President, Sanoma Corporation
USA
Perle, Richard N.
Resident Fellow, American Enterprise Institute for Public Policy Research
D
Pflüger, Friedbert
Member of Parliament, CDU/CSU Fraktion
B
Philippe, H.R.H. Prince
CDN
Prichard, J. Robert S.
President. Torstar Media Group and CEO, Torstar Corporation
IN’T
Rato y Figaredo, Rodrigo de
Managing Director, IMF
CDN
Reisman, Heather
President and CEO, Indigo Books & Music Inc.
USA
Rockefeller, David
Member, JP Morgan International Council
USA
Rodin, Judith
President, The Rockefeller Foundation
E
Rodriguez Inciarte, Matias
Executive Vice Chairman, Grupo Santander
USA
Ross, Dennis B.
Director, The Washington Institute for Near East Policy
F
Roy, Olivier
Senior Researcher, CNRS
P
Sarmento, Nuno Morais
Former Minister of State and of Presidency; Member of Parliament
I
Scaroni, Paolo
Chief Executive Officer and Managing Director, Enel S.p.A.
D
Schily, Otto
Minister of the Interior
A
Scholten, Rudolf
Member of the Board of Executive Directors, Oesterreichische Kontrollbank AG
D
Schrempp , Jürgen E.
Chairman of the Board of Management, DaimlerChrysler AG
D
Schulz, Ekkehard D.
Chairman of the Executive Board, ThyssenKrupp AG
E
Sebastián Gascón, Miguel
Chief Economic Adviser to Prime Minister
ISR
Sharansky, Natan
Former Minister for Jerusalem & Diaspora Affairs
I
Siniscalco, Domenico
Minister for Economy and Finance
GB
Skidelsky, Robert
Professor of Political Economy, Warwick University
E
Spain, H.M. the Queen of
IRL
Sutherland, Peter D.
Chairman, Goldman Sachs International; Chairman, BP p.l.c.
PL
Szwajcowski, Jacek,
CEO, Polska Grupa Farmaceutyczna
FIN
Tiilikainen, Teija H.
Director, University of Helsinki, Network for European Studies
NL
Tilmant, Michel
Chairman, ING N.V.
INT
Trichet, Jean-Claude
Governor, European Central Bank
TR
Ülsever, Cüneyt,
Columnist, Hürriyet
CH
Vasella, Daniel L.
Chairman and CEO, Novartis AG
NL
Veer, Jeroen van der
Chairman Committee of.Managing Directors, Royal Dutch Shell Group
USA
Vinocur, John
Senior Correspondent, International Herald Tribune
S
Wallenberg, Jacob
Chairman of the Board, Investor AB; Vice-Chairman, SEB
USA
Warner, Mark R.
Governor of Virginia
GB
Weinberg, Peter
CEO, Goldman Sachs International
D
Wissmann, Matthias
Member of Parliament, CDU/CSU Fraktion
GB
Wolf, Martin H.
Asscociate Editor and Economics Commentator, The Financial Times
INT/USA
Wolfensohn, James D.
President, The World Bank
USA
Wolfowitz, Paul
President designate, The World Bank
USA
Zakaria, Fareed
Editor, Newsweek International
D
Zumwinkel, Klaus
Chairman of the Board of Management, Deutsche Post AG
 
Rapporteurs
 
GB
Micklethwait, R. John
United States Editor, The Economist
GB
Wooldridge, Adrian D.
Foreign Correspondent, The Economist
 
 
* * *
 
 
Publikationen von Grazyna Fosar und Franz Bludorf zum Thema Bilderberger finden Sie hier:
Grazyna Fosar / Franz Bludorf
 
Zeitfalle
Michaels Verlag, Peiting 2005.
288 S., 100 Abb., 45 Farbfotos
EUR 24,80. ISBN 3-89539-386-X.
Matrix 3000 Band 25,
Januar/Februar 2005
Zum Artikel: Die Bilderberger – Hinter den Kulissen der Macht
 
http://www.fosar-bludorf.com/bilderberger/
Le Premier ministre grec Georges Papandréou s’est affirmé prêt jeudi à retirer son projet de référendum sur l’euro en affirmant que la question de la participation de la Grèce à la zone euro ne se posait pas, a indiqué un communiqué de ses services.
© epa

« Même si nous n’allons pas à un référendum, qui n’a jamais été une fin en soi (…), je salue la position du parti de l’opposition de la droite » qui s’est dit prêt à ratifier au parlement l’accord de la zone euro du 27 octobre, a indiqué M. Papandréou au conseil des ministres, cité dans le communiqué.

Il a souligné que « la question de la participation de la Grèce à la zone euro allait de soi » et que l’enjeu était d’assurer la mise en oeuvre du plan anti-crise élaboré par la zone euro à Bruxelles la semaine dernière. « Si on ne respecte pas nos engagements, c’est là que cette question serait en jeu », a affirmé M. Papandréou.

L’éventualité d’un référendum, qui a semé la panique en Grèce et dans la zone euro ces derniers jours, a été sèchement reçue mercredi à Cannes par le couple franco-allemand Angela Merkel-Nicolas Sarkozy et la patronne du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, principaux bailleurs de fonds du pays. N’excluant plus une sortie du pays de la zone euro, les créanciers ont suspendu mercredi soir le versement de toute aide financière dans l’attente d’une clarification de la volonté des Grecs sur leur soutien au plan de désendettement du pays, négocié à Bruxelles par les 17 pays de la zone euro et des dizaines de banquiers.

Le Premier ministre s’est dit prêt « à parler avec le chef de la droite (Nouvelle démocratie) Antonis Samaras pour avancer sur la base d’un (gouvernement) de consensus ». Il a proposé que deux de ses proches, « le ministre des Transports Dimitris Reppas et son conseiller Nikos Athanassakis se chargent des négociations avec des responsables du parti de droite sur cette base ». « Je crois en ce moment historique que les partis politiques peuvent se mettre d’accord », a souligné M. Papandréou. Deux heures auparavant, M. Samaras avait proposé la formation d’un gouvernement de transition qui aurait comme mission d’abord la ratification de l’accord européen avant le déroulement d’élections législatives anticipées. « Là où on en est arrivé avec la politique du gouvernement (socialiste), le nouvel accord sur la poursuite de l’aide à la Grèce est inévitable et il faut le garantir », a déclaré M. Samaras. (afp)


trou-noir.jpg Selon une nouvelle théorie proposée par un physicien russe, la vie extraterrestre pourrait exister au plus profond de trous noirs !

 

Cela paraissait tout bonnement impossible, il y a peu! Mais Viatcheslav Dokoutchaev, cosmologiste et physicien à l’Institut pour la recherche nucléaire de l’Académie des Sciences de Moscou, a spéculé dans un article publié récemment, que les trous noirs abriteraient des régions stables où les planètes et la vie pourraient exister.

 

Si les trous noirs ont une structure interne complexe et sont réputés pour être absolument inhabitables, Vyacheslav Dokoutchaev estime possible que des civilisations avancées puissent habiter à l’ intérieur des trous noirs, invisibles de l’extérieur … !

 

Les formes de vie qui pourraient exister dans ces conditions – où elles seraient soumises à des forces hyper-puissantes – seraient bien plus évoluées que la nôtre.

 

Des civilisations de type III désireuses d’être discrètes.

 

Selon Vyacheslav Dokoutchaev, il s’agirait de civilisations de type III sur l’échelle de Kardashev.

Il y a 3 niveaux: l’Humanité est toujours à la recherche du niveau 1, la maîtrise de sa propre planète.

 

Ces civilisations en avance de millions d’années savent théoriquement maîtriser des systèmes stellaires voire des galaxies.

Dokoutchaev estime donc possible en principe le développement de la vie dans les trous noirs – en particulier, les supermassifs – si les civilisations qui y sont établies sont suffisamment avancées pour réduire le rayonnement d’ondes gravitationnelles à un niveau acceptable.

 

Source: Besoin de savoir,  investigations ufo et science

 

UFO ET NATURE

Via Wikistrike


(LaRouche, politique américain)

https://i0.wp.com/a1.idata.over-blog.com/300x257/4/23/42/31/15/larouche.jpg

 

31 octobre 2011 (Nouvelle Solidarité) — S’adressant à ses collaborateurs duLPAC  lors d’une réunion le 29 octobre, Lyndon LaRouche a fait part de ses discussions avec des diplomates et autres personnalités politiques de plusieurs pays, au sujet des menaces d’une nouvelle guerre mondiale se profilant à l’horizon. Nous présentons ici des extraits de ses propos.

« Nous avons maintenant, en provenance de cercles dirigeants en Allemagne et ailleurs, incluant de milieux assez puissants, des avertissement concernant l’imminence d’une troisième guerre mondiale. Il ne s’agit pas d’une prévision à longe terme, mais d’une perspective plutôt à court terme. A quel point nous ne le savons pas. Nous nous dirigeons, de plus en plus rapidement, vers la probabilité de quelque chose ressemblant à une troisième guerre mondiale, la pire d’entre elles jusqu’ici. Nous ne pouvons dire ’oublions tout ceci, n’en parlons pas, ça n’arrivera pas’, ce que seuls les idiots et les lâches sont capables de dire. Le fait est que nous sommes déjà, si vous comprenez l’histoire le moindrement, à la veille d’une troisième guerre mondiale. (…) Ceci n’est pas encore certain, mais hautement probable. Et tout ce que vous faites doit inclure la probabilité d’un tel événement comme facteur-clé dans vos décisions publiques et personnelles. (…)

« Pour comprendre ceci vous devez revenir sur les deux dernières guerres mondiales, toutes deux atteignant leur paroxysme autour des événements dans les Balkans, la guerre des Balkans. La situation européenne était par conséquent centrée autour des Balkans. (…)

« Ce qui se prépare maintenant n’est pas une guerre dans les Balkans. Regardez la planète de manière un peu différente. Quelle est la différence entre la situation de la planète aujourd’hui et celle des deux dernières guerres ? (…) Le Moyen-Orient, qui est devenu et devient les nouveaux Balkans. Lorsque vous comprenez ceci, vous commencez à sentir ce qui se prépare. Regardez la Palestine, la Jordanie, les autres Etats arabes, regardez l’Afghanistan, et plus particulièrement le Pakistan, parce que le Pakistan fait partie des « nouveaux balkans », contrôlés par les britanniques.

« Vous avez, par conséquent, une poudrière pouvant déclencher une guerre généralisée, sur le continent [eurasiatique] mais également en Amérique. Ceci serait déclenché, en grande partie, par la crise financière et monétaire créant une situation impossible dans le monde entier, et plus particulièrement dans la région bordant les deux rives de l’Atlantique. (…)

« L’odeur se répandant dans le monde aujourd’hui est celle des Canons d’août, nous sommes dans un mois différent mais l’analogie avec les Canons d’août et les deux premières guerres mondiales est que ces guerres furent organisées par les britanniques, délibérément !

« Ceci amène un autre concept, essentiel pour comprendre ces choses : qu’est-ce que l’Empire britannique, et où se trouve l’imbécile qui ne croit pas qu’il y ait un Empire britannique ? Il n’existe rien d’autre qu’un Empire britannique ! Il contrôle l’Europe en ce moment, l’Europe centrale et l’Europe occidentale ; il contrôle l’Afrique, et essentiellement ce que l’on appelle le Moyen-Orient. Il affecte d’autres parties du monde. C’est un Empire ! C’est un quatrième Empire romain. Il n’y a aucune nation en Europe centrale et occidentale, elle font toutes partie du système de l’euro ! Placées sous la gouvernance de l’Empire, des colonies.

« C’est ce qui a été mis en place lorsque le Mur de Berlin est tombé. Les britanniques et le président français ont décrété le système de l’euro, et le président français a dit : ’Si vous ne l’acceptez pas nous vous ferons la guerre !’ En d’autres termes, le président français a menacé l’Allemagne si elle n’acceptait pas la mise en place d’un système européen, si elle n’abandonnait pas sa souveraineté avec les autres nations d’Europe centrale et occidentale. (…)

« Ce système commence aujourd’hui à s’effondrer et les britanniques activent les manettes pour créer une crise. Ils mettent deux porcs successifs à la Présidence des Etats-Unis, George W. Bush et le porc des porcs, Obama. La pire ordure jamais mise à la tête d’un gouvernement depuis Néron !

« Nous avons atteint le point de faillite absolue du système monétaire international, en particulier sur les deux rives de l’Atlantique. Ces nations sont en faillite, ce qui ne signifie pas que nous ne pouvons pas nous en sortir. Tout ce que nous avons à faire est de prendre l’appoche Glass-Steagall, et de l’appliquer des deux côtés de l’Atlantique, à commencer par les Etats-Unis. Tout ce que nous avons à faire, c’est de mettre ce système en redressement judiciaire, ce qui balaierait une grande partie de l’argent présent sur les comptes, mais je sais comment faire face à ce problème. C’est une opération élémentaire.

« Donc, si vous acceptez que l’on mette le système en redressement judiciaire, nous pouvons sortir de ce guêpier, et nous liquiderions en même temps tout ce qu’a représenté l’Empire britannique à l’échelle mondiale. »

Après avoir dressé ce panorama de la situation stratégique actuelle, LaRouche a apporté plus de précisions sur les mécanismes pouvant déclencher la guerre :

« Ce qui est arrivé avec l’opération en Libye pourrait nous avoir fait franchir le seuil. L’assassinat de Kadhafi et de son parti a mené le monde au bord de l’abime. (…) Nous avons toutefois un noeud autour de la Syrie. Le présent gouvernement de la Syrie représente le principal blocage contre une troisième guerre mondiale. Et la haine contre le gouvernement syrien reflète une intention des britanniques de déclencher une nouvelle guerre mondiale. Toute la région, depuis la Turquie jusqu’au Pakistan, à travers l’Afghanistan, est une région de guerre perpétuelle exactement comme l’étaient les Balkans en leur temps. »

 

http://www.solidariteetprogres.org/LaRouche-une-troisieme-guerre-mondiale-est-evitable-mais-imminente_08219

 

 

Lyndon LaRouche ?

 

Lyndon Hermyle LaRouche, Jr. (né le 8 septembre 1922, à Rochester, auNew Hampshire) est un homme politiqueéconomiste, essayiste et polémisteaméricain. Il est le fondateur des revues Fusion et Executive Intelligence Review1. Bien qu’il n’ait aucun diplôme en économie, il se présente comme spécialiste de l’« économie physique »2 et défend un programme de réorganisation complète du système financier international. Politiquement, il se dit « dans le droit fil du Mouvement des droits civiques de Martin Luther King3et dans la tradition du New Deal de Franklin Delano Roosevelt et de Harry Hopkins »[réf. nécessaire].

En France, son représentant est Jacques Cheminade4, président du partiSolidarité et Progrès et candidat à l’élection présidentielle de 1995. Cette alliance avec Cheminade permet au mouvement de jeunes de LaRouche d’avoir une section française : le Mouvement de jeunes de LaRouche et Cheminade (ou LYM-France)5. Les méthodes de recrutement et d’embrigadement de cette organisation ont été épinglées par la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires6 et par des associations de vigilance anti-sectes telles que l’UNADFI. En Allemagne, le représentant de LaRouche est sa femme, Helga Zepp-LaRouche. Fondatrice et présidente de l’Institut Schiller voué à faire connaître la pensée de LaRouche outre-Rhin, elle fut candidate à la chancellerie allemande pour le Bürgerrechtsbewegung Solidarität (Büso/Mouvement des droits civiques Solidarité, sorte d’équivalent allemand de Solidarité et Progrès)7.

 

Wikipedia

Via Wikistrike


Mikhaïl Gorbatchev dit « qu’Occupy Wall Street » signale un Nouvel Ordre Mondial émergent.


Je sais que cela semble fou, mais ce que j’ai découvert à propos de ce mouvement est tout simplement incroyable.

Je vais essayer de faire court.

Le 15 Octobre 2011 commence l’action dans le monde entier. Pour la première fois dans l’histoire, plus de 15 millions de personnes dans soixante pays ont défilé ensemble pour un « changement global ». Leur site officiel est: http://15october.net/

Quelqu’un a décidé de trouver à qui appartient ce nom de domaine en visitant ce site:http://who.godaddy.com/ (Ceci est une base de données avec une liste consultable de chaque domaine actuellement enregistré dans le monde).

Comme vous pouvez le voir sur la copie d’écran que j’ai prise, avant le 18 Octobre le titulaire fut:

« Arcos Paulina
866 United Nations Plaza
Suite 516
New York, New York 10017
Etats-Unis »

 

 

Eh bien… Qui diable est-elle? J’ai googlé son nom et n’ai pas pu trouver beaucoup d’infos, mais j’ai découvert qu’elle est la femme de Francisco Carrión Mena (représentant permanent de l’Équateur, président du comité spécial de l’ONU). Okay. Je pensais que je n’avais plus rien d’autre à découvrir. L’ONU était derrière ce mouvement, c’est tout.

Eh bien, j’avais tort… En lisant un livre (« La franc-maçonnerie et les sociétés secrètes » par Épiphane, édition « Controcorrente » avril 2008, page 620), j’ai découvert que l’adresse officieuse de Lucis Trust est: 866 United Nations Plaza New York, et cette information apparaît juste dans deux livres: celui que je lisais, et dans « Die Netzwerke der Insider » de Peter Blackwood.

Attendez une minute…. Ce doit être une blague.

…Mais ici il s’agit de la partie incroyable: Le 19 Octobre, l’information WHOIS a été changée! En fait, la personne inscrite est désormais:

DomainsByProxy.com
15111 N. Hayden Rd.., Ste 160, PMB 353
Scottsdale, Arizona 85260
Etats-Unis

… Comme vous pouvez le vérifier ici: http://who.godaddy.com/whois.aspx?domain=15october.net&prog_id=GoDadd

Nouvelles infos sur ce « mouvement mondial »: Voyons voir QUI les soutiennent…

George Soros a exprimé sa sympathie pour OWS (Occupy Wall Street).

Lisons ce qui suit sur lui: George Soros est membre du CFR (Council on Foreign Relations), de la Commission Trilatérale (une cabale super-élitiste de 300 courtiers puissance internationale qui dirigent le monde), du groupe Bilderberg et il est le fondateur et président de la Fondation Open Society. Il est connu comme « l’homme qui a brisé la Banque d’Angleterre » en raison de ses 1 milliard de dollars de bénéfices de placement gagné en une seule journée (le 16 septembre 1992).

Voir cette vidéo.

Mikhaïl Gorbatchev dit « qu’Occupy Wall Street » signale un Nouvel Ordre Mondial émergent.

N’oubliez pas qui est Gorbatchev: un leader mondial de premier plan et membre au plus haut niveau de la bureaucratie des Nations Unies, un membre du Lucis Trust (tel que rapporté par l’EIR, Executive Intelligence Review di Washington).

…Et devinez quoi? Son « Forum du millénaire » est situé au… 866 United Nations Plaza, Suite 120, New York (comme vous pouvez le voir ici).

Voici ce que Gorbatchev a déclaré le 20 Octobre au Lafayette College. Exactement! La même adresse que le Lucis Trust…

« Nous récoltons les conséquences d’une stratégie qui n’est pas propice à la coopération et au partenariat, à la vie dans une nouvelle situation mondiale. Le monde a besoin d’objectifs qui rassemblent les gens. Certaines personnes aux Etats-Unis ont poussé l’idée de créer un empire mondial américain, et ce fut une erreur dès le départ. D’autres en Amérique réfléchissent maintenant à l’avenir de leur pays. Les grandes banques, les grandes sociétés, paient encore les mêmes gros bonus à leurs patrons. Y a t-il jamais eu une crise pour eux?… Je crois que l’Amérique a besoin de sa propre perestroïka. La situation du monde entier ne s’est pas développé correctement. Nous avons vu la détérioration là où il aurait dû y avoir un mouvement positif.

Mon ami le regretté Pape Jean-Paul II l’a dit mieux que moi. Il a dit: « Nous avons besoin d’un nouvel ordre mondial, qui soit plus stable, plus humain et plus juste. » D’autres, dont moi, ont parlé d’un nouvel ordre mondial, mais nous sommes toujours confrontés au problème de la construction d’un tel ordre mondial…les problèmes de l’environnement, de l’arriération et de la pauvreté, les pénuries alimentaires… tout cela parce que nous n’avons pas un système de gouvernance mondiale. Nous ne pouvons pas laisser les choses comme elles étaient avant, quand nous voyons que ces manifestations se déplacent même vers de nouveaux pays, que presque tous les pays connaissent maintenant ces protestations, que les gens veulent du changement. Alors que nous sommes confrontés à ces défis, ces problèmes soulevés par ces mouvements de protestation, nous allons progressivement trouver notre chemin vers un Nouvel Ordre Mondial« .

Même les économistes soutiennent les manifestants (LOL). Une manifestation anti-banques soutenue par les grands économistes? Citons certains d’entre eux:

Mario Draghi: banquier italien et économiste qui a été gouverneur de la Banque d’Italie depuis le 16 Janvier 2006. Il a été désigné pour succéder à Jean-Claude Trichet comme président de la Banque centrale européenne à partir de Novembre 2011.

Richard D. Wolff: économiste américain, bien connu pour son travail sur l’économie, la méthodologie économique, et l’analyse de classe marxistes.

Paul Robin Krugman: économiste américain, professeur d’économie et d’affaires internationales à la Woodrow Wilson School of Public and International Affairs à l’Université de Princeton, professeur Centenaire à la London School of Economics, et chroniqueur op-ed pour le New York Times. En 2008, Paul Krugman a remporté le prix Nobel en sciences économiques pour ses contributions à la nouvelle théorie du commerce et de la Nouvelle Géographie Economique.

Jeff Madrick: journaliste, consultant en politique économique et analyste. Il est directeur de recherche au Schwartz Center for Economic Policy Analysis, The New School. Il était auparavant rédacteur en chef des finances de Business Week Magazine et journaliste de NBC News et commentateur.

Joseph Eugene Stiglitz: économiste américain et professeur à l’Université Columbia. Il est récipiendaire du Prix Nobel Memorial en sciences économiques (2001), et de la médaille John Bates Clark (1979). Il est aussi l’ancien vice-président principal et économiste en chef de la Banque mondiale. Il est connu pour sa vision critique de la gestion de la mondialisation, des économistes du libre marché (qu’il appelle « fondamentalistes du marché libre ») et de certaines institutions internationales comme le Fonds monétaire international et la Banque mondiale. Il est l’un des économistes les plus fréquemment cités dans le monde.

Une dernière chose: le slogan des participants est « Nous sommes les 99% » (référence à la différence de richesse entre les 1% et les autres citoyens des États-Unis).

N’est-il pas ironique qu’ils aient de « riches partisans »? J’ai la liste de deux autres « supporters »:

Russell Simmons: un magnat des affaires américain en tant que co-fondateur, avec Rick Rubin, du label hip-hop d’avant-garde Def Jam, et créateur de la ligne de vêtements de mode Phat Farm, Argyleculture, et American Classics. Il est le troisième personnage le plus riche dans le domaine du hip-hop, l’estimation de sa fortune à valeur nette étant de 340 millions de dollars en avril 2011.

Jimmy Wales: co-fondateur et promoteur de l’encyclopédie en ligne Wikipédia à but non lucratif et de la société Wikia. Il est membre du Berkman Center for Internet & Society à la Harvard Law School et du conseil consultatif du MIT Center for Collective Intelligence, du conseil d’administration de Creative Commons, Socialtext, et Hunch.com, et ancien co-président du Forum économique mondial sur le Moyen-Orient 2008. Par le Forum économique mondial, il est l’un des « Young Global Leaders » de 2007.

Occupy Wall Street est maintenant sur Wikipédia (quelle coïncidence).

Eh bien… Avez-vous besoin d’autres preuves?

Source: alternativaitalia.blogspot

Via Wikistrike


Via L’ éveil2011


Méfions-nous des manipulations

Vous devez avoir de la patience et attendre la confirmation officielle ou le déni de l’assassiner le chef de Kadhafi. Jusqu’ici, ni Clinton, ni Medvedev et légitimes parole du gouvernement Ibrahim Moussa, Aïcha Kadhafi ou sa fille ou d’un membre de la famille ou le site Web de l’éminent journaliste de la résistance Yusuf Shaker libyen ou libyennes ont confirmé l’assassinat. (En faite, ce dernier vient de confirmer qu’il est toujours en vie)<

Quelles preuves sont des manipulations comme ceci:


Et même les gestes ironiques qui se moque des manipulations photoshop :lol:
<

Et il circule sur internet jour cet avertissement sur un traitement de chaîne qui a préparé le enivrante Al Jazeera
20111020-231635.jpg
Le Panier de Crabes

Preuve possible que la vidéo de la mort de kadhafi soit un fake ICI

Si cette Info et vrai, alors là les médias auront pris une des plus belle quenelles jamais mise au par avant ^^ on pourrat alors parler de merdias ohohohoh ^^
C’est à devenir fou cette guerre psychologique!!!! Sw1ngc

ATTENTION COMMUNIQUE URGENT DU CCSAL
Ne faites plus confiance à vos yeux pendant les prochaines heures qui vont suivre, comme nous le suspections & l’avions dénoncé dans notre précèdent communiqué, les différents sites d’infos dont nous tirons nos sources ont été victime d’une CYBER-ATTAQUE simultanée de la part des services de l’OTAN, certains sites ont été supprimés, d’autres infiltrés & certains ont même totalement perdu le contrôle de leurs publications, l’information vient d’être officiellement confirmé par Algeria-ISP qui affirme avoir été la cible de nombreuses attaques durant les dernières heures, les dernieres info disponibles sur le site nous le confirme, les publications attestant la mort du guide & la démentant se succède, il apparait clairement que les administrateurs de ces sites n’en n’ont plus réellement le contrôle! ATTENTION LE LOUP EST DANS LA BERGERIE, nous vous recommandons fortement d’en rester aux informations que nous vous avons communiquées : MOUAMMAR KADHAFI EST EN VIE & la résistance ne faiblit pas!!! FAITES CIRCULER L INFO
La capture de Mouammar Kadhafi est nié » »par le Mouvement Charte verte en Jamahiriya.
http://snippits-and-slappits.blogspot.com/2011/10/muammar-al-gaddafi-is-alive-and-is.html
Dy Yusuf Shakeer, le journaliste libyen le plus réputé dit que le chef libyen Muammar Gaddafi est vivant
http://counterpsyops.com/2011/10/20/dr-yusuf-shakeer-confirmed-gaddafi-is-alive/

Comme le dit M.Poivert, plus c’est maladroit, plus ça semble être authentique. Il faut dire qu’en même temps qu’on apprenait la mort du « guide » Libyen, on avait des photos qui attestaient le contraire. Les médias nous ont habitué avec Ben Laden ou plus proche, avec des photos montages de liesse supposée venues de « villes libérées » et où des drapeaux indiens étaient visibles.. Cette mort laisse tout de même un gout bizarre, on a vu une vidéo où il semble que Mouhamar Kadhafi soit lynché par les « soldats ». Il aurait été plus sensé, de traduire le « dictateur » devant un tribunal. Ce pourrait-il qu’il ait eu beaucoup trop de chose à dire?, dans ce cas on peu comprendre sa mort…sans adhérer à la sauvagerie dont on fait preuve les « justiciers ». D’où sort la première photo où Kadhafi à l’air ahuri ? si quelqu’un la retrouve…., on dirait d’après les micros, qu’il s’exprime pour un média.

C’est ce genre d’images qui sèment le doute..

Michel Poivert, professeur en histoire de la photographie et directeur de la rédaction d’«Etudes photographiques», décrypte pour «20Minutes» les enjeux de la photographie de Mouammar Kadhafi, ensanglanté, qui a fait le tour du monde ce jeudi…

La première chose que tout le monde s’est demandé en regardant la photographie, c’est: est-elle vraie? Or, pour l’AFP, sortir cette photo était justement l’attestation de la mort de Kadhafi, une attestation cruciale…

Ce statut d’attestation est totalement réversible: un montage, la date, l’origine… On a tous fait le deuil de la vérité de la photographie. Avoir la photo d’un événement ne signifie plus sa véracité. On a fait récemment l’expérience du photomontage avec la mort d’Oussama Ben Laden. Et pour Kadhafi, encore en ce moment, les sites publient la photo en mettant parfois un conditionnel quant à la mort du dictateur.

>> L’explication du rédacteur en chef du service photo de l’AFP c’est par ici…

Quel est le sens de cette photo selon vous, si ce n’est d’attester la véracité d’un événement?

On est dans la grande tradition de la photo choc, et dans la rhétorique de la vérité: montrer une image brute de décoffrage, avec sur les côtés les petits logos, la batterie de téléphone… Plus une image est maladroite, plus elle sent l’authenticité. Plus une image est imparfaite, plus elle gagne en crédibilité. Dans les années 90 et 2000, la photo de presse confinait au tableau d’art contemporain. Avec ce genre d’images, ou celle de Neda en Iran en 2009, on revient à la photo choc des années 50-60, à une image qui n’est pas belle, qui est imparfaite.

On renoue donc avec une tradition passée?

Oui, mais c’est différent car dans les années 50 ou 60, les photographes qui prenaient ces photos étaient des professionnels. Aujourd’hui, ce sont des amateurs. La combinaison de la photo choc et de l’amateurisme est une rupture totale de la photo d’info composée sur le mode pictural.

Mais passait-on des images d’une telle violence à l’époque?

Ce qui est frappant, c’est surtout la différence de traitement entre les photos aujourd’hui. L’image de Kadhafi passe en une des sites d’information, montrant la mort du tyran sans aucune précaution quant à l’éthique, sans protection ou respect de la personne. Alors qu’on ne peut jamais montrer un soldat américain blessé… Cette image est finalement très politique: elle atteste du fonctionnement de la politique des alliés en Libye.

Ce sont aussi les rédactions qui décident ou non de la passer…

Parce qu’effectivement, des photos d’une telle violence ont déjà existé. Ce qui est choquant, c’est de la voir en une. Mais c’est aussi le lynchage de la vidéo qui est absolument délirant. Je ne pensais pas que l’on pourrait diffuser des images pareilles. On sait que c’est lui donc on cherche ses traits. C’est un document de rue auquel on donne une place inédite. Mais ce qui sera aussi intéressant, c’est de voir quelles captures d’écran de la vidéo les différents médias choisiront. Puis lesquels resteront.

Charlotte Pudlowski

Source 20minutes

Source Eveil 2011/Wikistrike


Après tout on a bien vue des photos récentes de sa fille soit disant morte…

Source : ALGERIA ISP

Libye – Le guide Kadhafi est toujours vivant et il dit TOZ FI CNT/OTAN    (20 octobre 2011)
ALGERIA ISP / Selon Zengtena, Le Moudjahid Mouammar Kadhafi est en excellente santé et il a un excellent moral. L’information de la capture du guide Kadhafi n’est autre qu’un nième mensonge vomi par le CNT/OTAN est diffusé à travers les médias mensonges qui ont vendus leurs objectivité pour devenir des vrais journaliste soldats de l’otan et des membres de la Qaida.

Ce mensonge parmi d’autres a été débité du CNT/OTAN juste pour démoraliser les troupes de la résistance libyenne qui défendent avec bravoure la ville de Syrte et combattent dans les autres villes pour les libérer des griffes des membres de la Qaida et de l’otan.
Ce mensonge a été annoncé aujourd’hui, pour casser la deuxième journée du soulèvement populaire du vendredi 21 octobre 2011.
N’écoutez plus les clochards du CNT et leurs commanditaires. Le guide Kadhafi est toujours vivant et toujours déterminé à nettoyer le pays de ces traitres et des mercenaires occidentaux.

Via L’ éveil 2011


Nous avions déjà évoqué ces accusations portées par le Mouvement pour la Vérité aux Etats-Unis notamment :

 

Une partie du Mouvement des Indignés serait  sous le joug, voire le financement, de puissants réseaux financiers mondiaux, et le nom du milliardaire atlantiste hongro-étasunien « de gauche » George Sorossoupçonné depuis plusieurs années maintenant de collaborer de près avec certaines cellules noires de la CIA, par le biais notamment sa fondation de l’Open Society Institute et par sa position historique forte au sein du CFR, circule fréquemment dans les cercles alternatifs.

 

 

 

Vidéo du 4/10/11 – Le spéculateur mondialiste Soros soutient le Mouvement des Indignés – Dailymotion

Il est important de noter à ce stade que les activités ultra-capitatlistes de Georges Soros et ses prises de positions politiques officiellement très à gauche sont totalement antagonistes !

Et sa fortune immense (7e plus grands fortune mondiale) ainsi que la manière dont elle fut construite après son émigration vers l’occident après-guerre, tout cela donne au personnage un côté particulièrement sulfureux, en général totalement gommé par les médias alignés.

C’est dans ce contexte que l’agence Reuters aurait enquêté sur les liens possibles entre Soros, qualifié souvent d’agent double (voire triple), et le Mouvement des Indignés, et notamment sur les liens qui le rapprochent de la revue Adbusters, l’un des principaux appelants aux grandes manifestations actuelles des Indignés à New York et dans le monde entier, puisque Adbusters aurait reçu plusieurs millions de dollars de fonds de soutien de la part de Soros par le passé…

Evidemment, les Indignés et le spéculateur néo-mondialiste Georges Soros nient de concert avoir des liens entre eux… même si Soros soutient officiellement les Indignés de Wall Street !

Une partie de la Rédaction de Reuters serait revenue en partie sur son enquête fracassante, face à l’émoi que l’information a soulevé…

Mais si un tel lien venait à être établi de manière définitive, cela discréditerait une bonne partie du Mouvement des Indignés qui sont justement censés s’opposer à la grande finance internationale… dont Georges Soros constitue l’un des principaux emblèmes vivants !

Affaire à suivre, en attendant à chacun et chacune de se forger sa propre opinion…

 

Source : 911NWO


 

Avez-vous remarqué une hausse des anomalies aériennes auditives et visuelles? Des bruits bizarres provenant de la terre et du ciel semblent être rapportés de différents pays au cours des dernières années. Aussi récemment que ce mois-ci, il y a eu des témoignages du Canada et de l’Ukraine où les gens décrivent soit des bruits mécaniques étranges provenant du ciel ou une combinaison de bourdonnements à basse fréquence.

dbedb 3220326 4608551 Sons étranges à travers le monde

Avez-vous remarqué une hausse des anomalies aériennes auditives et visuelles? Des bruits bizarres provenant de la terre et du ciel semblent être rapportés de différents pays au cours des dernières années. Aussi récemment que ce mois-ci, il y a eu des témoignages du Canada et de l’Ukraine où les gens décrivent soit des bruits mécaniques étranges provenant du ciel ou une combinaison de bourdonnements à basse fréquence.

 

dbedb Sound 1 Sons étranges à travers le monde

 

Tout au long des dernières années, il y a eu une augmentation des anomalies aériennes signalées à travers le monde. La spirale de Sydney qui a été signalé l’été dernier ainsi que la spirale impressionnante de Norvège qui a capturé l’attention du monde.

 

0000000000.png

Les météorologues, les astronomes et les Forces armées ont été incapables d’expliquer les lumières

Ces événements mondiaux ont capturé l’imagination de beaucoup. Rumeurs sur internet ont commencé à surgir immédiatement avec des personnes affirmant qu’il s’agissait d’un projet de guerre obscure du gouvernement mondial dans le but de simuler une invasion extraterrestre.

Mais il y a un phénomène plus grave et étrange qui vient d’être signalé à travers plusieurs continents. Des sons forts et mécaniques ont été signalés récemment à Kiev, en Ukraine. Un utilisateur de YouTube de Kiev a téléchargé quelques vidéos dans lesquelles il prétend capter les sons étranges entendu au-dessus de la ville.

YouTube a une intéressante collection de vidéos où les gens enregistrent ces vibrations et des bruits étranges. Il commence en montrant le fameux Kiev, en Ukraine, «bruits méca» et continue de montrer quelques images intéressantes de bruits d’autres parties du monde.

Regardez:

 

 

Qu’est ce qui se passe exactement? Est-ce tout simplement une coïncidence? Un canular de l’Ukraine (étant donné que les deux vidéos de l’Ukraine sont d’un même utilisateur) ou est ce que ça vient d’un projet militaire comme HAARP?

 

 

 

Quelle est la cause des bruits étranges signalés? Est-ce un canular? Ou est-ce une sorte d’arme secrète technologique mise au point et testée par une certaine division militaire obscure?

Eh bien, prenons cette vidéo suivante en considération. La vidéo aurait été filmée le 22 Juin 2010, en Colombie-Britannique. La vidéo commence avec un bruit aigu au début de la journée. Juste quelques heures plus tard, la personne qui avait enregistré ces sons étranges, a remarqué qu’il y avait des lumières ionosphériques à travers le ciel.

Elles sont parfois appelés «les lumières du tremblement de terre ». Étonnamment un séisme de magnitude 5,0 a été enregistré à travers le Canada seulement 11 heures plus tard. Tout cela a été capturé sur bande:

 

 

Bien sûr, vous devez d’abord faire confiance aux gens qui enregistrent ces sons étranges. S’assurer qu’ils n’ont pas artificiellement intégrer les sons sur la vidéo, et l’assurance que les vidéos ont été enregistrées aux dates indiquées.

Si nous devions leur faire confiance, alors on se retrouve avec la question: «Que diable sont ces sons et ces tremblements?

Beaucoup sont déjà blâmer HAARP pour les sons.

Il y a plusieurs autres vidéos YouTube autour des « bruits étranges dans le ciel ». Prenez la suite par exemple à:

 

 

 

 

Auteur

Source